Commentaire du mois de juillet 2017 ….Frère François Emmanuel

Commentaire de juillet 2017

 « Femme pourquoi pleures-tu ? » Jn 20,15

 L’an dernier, au cours de l’année de la miséricorde, le pape François élevait la mémoire de Ste Marie Madeleine au rang de fête. Cela veut dire que désormais elle est vénérée au même titre que les apôtres étant elle-même l’apôtre des apôtres. Ce sera le 22 juillet.

C’est une grande joie pour nous qui l’avons pour patronne de notre église, mais aussi pour toute l’Eglise.

En effet son témoignage de vie est toujours plus actuel à en croire les nombreux fidèles qui aiment se rassembler dans les différents lieux où elle est vénérée.

« Femme pourquoi pleures-tu ? » lui demande le Christ, alors qu’elle s’approche du sépulcre pour embaumer son corps au matin de la résurrection.

C’est encore ce que Jésus ne cesse de dire au cœur de toutes les femmes si souvent blessées et déçues comme pouvait l’être celui de Marie Madeleine.

Mais Marie Madeleine a beaucoup aimée Jésus, c’est ce qui lui a permis d’avoir le courage de suivre Jésus jusqu’à la croix.

Auparavant Jésus, dans sa grande miséricorde, l’avait délivrée de 7 démons. C’est pourquoi elle est bien une de celles qui a le plus bénéficié de la Miséricorde divine.

Marie Madeleine représente bien tous ceux et toutes celles qui sont blessées jusque dans leur chair.

L’Ecriture est très pudique sur la vie qu’a menée Marie Madeleine avant que le Seigneur l’ai délivrée de ses démons. Chacun peut se reconnaitre en Marie Madeleine, et tous nous pouvons imiter son grand amour pour Jésus.

Dieu est miséricordieux et il n’aime pas faire étalage de nos fautes passées c’est pourquoi il les efface.

Par contre le démon ne cesse de faire mémoire de nos fautes pour nous désespérer car il est « l’accusateur, celui qui nous accuse jour et nuit devant notre Dieu. » Ap 12,10

Mais nous savons qu’il est vaincu par la victoire de Jésus qui a versé son sang pour notre salut.

Ainsi ceux qui ont recours à la Miséricorde divine échappent au jugement.

Jésus est venu essuyer toutes les larmes de nos yeux, car il est remué jusque dans ses entrailles en nous voyants dans de telles misères.

« Mais le Seigneur aime la vérité au fond du cœur » Ps 50,8

Se reconnaitre pécheur devant lui, qui n’est qu’Amour, est la seule voie du salut et de la joie, parce qu’Il est venu pour nous sauver. Il n’est pas venu pour nous ôter toute joie, bien au contraire. Il est venu pour nous donner la vraie joie, celle de la libération, celle de l’Evangile et c’est lui seul qui peut la conserver et la faire grandir.

Qu’en cette fête de Ste Marie Madeleine, nous n’hésitions pas à lui demander de nous donner son grand amour pour Jésus et qu’à notre tour nous ayons le courage de témoigner de ce que le Seigneur a fait pour nous dans sa grande miséricorde, car beaucoup attendent ce témoignage de nous.
P. François Emmanuel

This entry was posted in Homélie, INFORMATION, Malades, Méditation. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>